lundi

La dictée d'ELA

Aujourd'hui les garçons ont fait la même chose que de nombreux écoliers !
Ils ont fait une dictée.
Mais pas n'importe quelle dictée...
La dictée de l'association ELA.






Avec une autre famille non-scolarisante, nous avons eu envie de participer à cet événement. Personnellement je souhaitais sensibiliser les garçons au handicap pour qu'ils n'oublient pas qu'ils sont chanceux, amener à la discussion ou à la réflexion sur la solidarité aussi...

Nous avons découvert ensemble la vidéo de présentation destinée aux élèves de primaire, collège et lycée. Puis les quatre enfants se sont lancés dans la dictée, écourtée pour être adaptée à leurs capacités.

Une fois la dictée terminée nous n'avons pas discuté avec les enfants, trop impatients de jouer ensemble. Pour moi une graine a été plantée et nous pourrons en reparler. Je vois qu'il existe un C'est pas sorcier sur les nouvelles thérapies et je pense que ce sera un bon support. Nous ne manquerons pas de discuter aussi de la place de l'expérimentation animale dans la recherche médicale....



Concernant mon avis sur cette "opération dictée", en toute honnêteté, bien que la ministre de l'Education Nationale y voit un moyen de faire passer un message de solidarité, je n'y ai pas vu de réel message pédagogique... La vidéo n'était pas adaptée aux petits par exemple, je retiens plus le coup de pub d'un parc de vacances français qui accueille les familles une fois par an...


En nous inscrivant je croyais recevoir un dossier pédagogique sur la leucodystrophie, sur les maladies génétiques, mais c'est en fait un simple outil médiatique pour les appels aux dons... j'ai voulu nous inscrire à la deuxième phase du projet "mets tes baskets et bats la maladie" en mettant en avant notre club de badminton, eh bien je n'ai même pas reçu de réponse !

Bref, c'était une expérience intéressante mais que je ne renouvellerai pas !




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire