jeudi

Préparation de la prochaine année et remise en question

C'est un long titre d'article ça!! Et la nouvelle année IEF commence de plus en plus tôt!! peut être parce qu'on se donne à fond dès qu'il y a du soleil en fait .... là on sort de l'hibernation qui a duré 6 mois donc on s'y remet sérieusement :)

Et puis je m'adapte aux contraintes de la toute puissante Inspection d'Académie de la non moins grande Education Nationale. Qui passe prendre le thé le 2 avril...



Bref, me voilà partie dans les méandres de mes tableaux sur Pinterest pour tenter d'organiser les grandes lignes de cette année à venir. Maintenant que Coco lit et écrit, je voudrais repartir sur des sujets qui conviennent aux deux (enfin aux trois parce que si ça ne m'intéresse pas la mayonnaise ne prend pas!).

Donc en restant sur le plan Waldorf Steiner, en seconde année c'est basé sur la dualité de l'âme (7-8 ans normalement) et donc axé sur les contes et les fables sur les animaux mais aussi l'étude des saints... Bon St Martin on l'aime bien, il est généreux quand il fait froid ; St Michel il se bat contre le dragon de l'automne c'est cool aussi... Par contre pour Loulou on n'est pas allé plus loin. Je pense donc revenir aux fables, c'est sympa en plus ça colle avec l'EN :)
En quatrième année, on est sensé aborder les mythes nordiques... ok... pourquoi pas.... oui mais quand même pourquoi une telle fixation sur les dieux du Nord de l'Europe? C'est ce que je me suis demandée en premier mais après je me suis dit que j'avais appris les dieux Egyptiens alors que ce n'est pas du tout notre culture non plus....

Alors à force de cogiter et en concertation avec mes élèves (ah ah ah! c'est mon statut d'entraîneuse non officielle de badminton qui me monte à la tête!) j'ai fait un plan très rapide pour les prochains mois:

puisqu'on a découvert Magellan il y a quelques jours et Marco Polo lors d'un documentaire sur Arte samedi, nous allons continuer sur cette voie (d'eau) et naviguer à la rencontre des Vikings (en plus les garçons sont fans du dessin animé Dragons ), ce qui nous permettra de découvrir le pays des champions du Badminton européen!

Ensuite à la demande générale, nous nous lancerons sur les traces des Chevaliers de la Table Ronde! Arthur, Perceval, Yvain etc...




Si tout va bien dans le courant de l'été, nous passerons aux fables de La Fontaine, voire à des fables moins connues comme je l'avais fait pour Loulou.

Septembre, pour coller au calendrier, j'imagine qu'en rentrant des vacances nous partirons vers l'est et l'Allemagne avec la légende des Nibelungen, de Siegfried qui s'est battu contre un dragon comme St Michel.

Fin d'année plutôt axée sur la Lorraine, notre région d'adoption. Les contes et légendes, une petite cartographie peut être, ça devrait bien tomber avec le calendrier et la St Nicolas.


Vers janvier - février, parce que ça leur avait bien plu et qu'on a zappé cette année, revenir sur la civilisation chinoise.

Voilà...

Mais comme j'étais bien lancée j'ai continué!! Du coup j'imagine qu'on verra les Grecs, l'Illiade et l'Odyssée au printemps 2016, dans la foulée Alexandre le Grand et en toute logique l'Egypte et puis peut être l'Inde.



Eh oui à force de voir passer ces idées sur Pinterest j'ai bien retenu.... oui mais hier il y avait un lien vers un des blogs que je suis: Pousse-toi de mon Soleil. Avec un billet sur les hommes préhistoriques. Et là.... j'ai eu un flash... je ne vois jamais rien sur la préhistoire dans la pédagogie Waldorf Steiner.
Alors j'ai demandé à mon ami Google ce qu'il en était et le résultat est sans appel:

"En effet, le plan scolaire Steiner-Waldorf commence par enseigner la Genèse et les Mythes, en « 3ème classe » (CE2), puis glisse immédiatement aux grandes civilisations anciennes, comme l’Inde ou la Perse, à partir de la « 4ème classe » (CM1). Tout ce qui s’est passé avant les 10 000 ans qui précédèrent l’ère chrétienne n’est donc pas pris en charge par un discours historique dans les écoles Steiner-Waldorf, mais par un discours religieux !" source: La vérité sur les écoles Steiner-Waldorf

Comme les enfants ne sont pas dans une école on échappe au discours religieux et je choisis ce que je veux transmettre de cette pédagogie mais quand même, ça m'a mis très mal à l'aise. Et puis j'ai continué à parcourir ce site (tout est à charge!), et si je peux mettre de côté la religion et me dire qu'il y a 100 ans on n'avait pas toutes les connaissances d'aujourd'hui, le discours raciste de Steiner ne peut me laisser indifférente.

Autant ça me parlait pour la première année et l'apprentissage des lettres, autant j'avais accroché à l'idée de rythmer la semaine à coups de chants et d'activités manuelles, autant j'aimais préparer une table des saisons avec les garçons, autant je ne peux plus continuer dans cette voie.

Alors forte de toute la confiance que j'ai pu acquérir ces dernières années avec cette trame Waldorf Steiner, aujourd'hui je m'en coupe, pour me centrer uniquement sur nos envies, nos intérêts.








3 commentaires :

  1. Comme dans toute pédagogie il y a du bon et du moins bon ... Montessori à ses limites, Steiner a quelques côtés obscurs ... et j'imagine que les pour les autres, on devrait trouver des choses à dire!
    Le principal est de trouver un équilibre et de piocher ce qui semble le mieux coller à nous et aux enfants! Et prendre du recul, réfléchir, s'écarter et revenir sur les différents mouvements pédagogiques est le meilleur moyen d'apporter à nos enfants le meilleur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est tout à fait ça, c'est pour ça que le site que je cite est à prendre avec des pincettes aussi, parce que l'auteur semble très "blessé" de toute sa scolarité. Mais il fait un vrai travail de fond qui met en lumière des idées vraiment pas acceptables pour moi. C'est aussi le pendant d'internet où on peut enrichir notre réflexion mais aussi l'appauvrir en se contentant de ce qui est sous nos yeux.... je n'avais lu qu'un livre de Rudolf Steiner, j'avais trouvé ça génial... Je vais continuer à piocher dans les blogs d'inspiration waldorf mais je ne veux plus me réclamer comme la suivant.

      Supprimer