vendredi

Brasser du vent

Non non ce n'est pas un article sur une expérience scientifique... juste un constat !

Ouf ça n'entre en vigueur qu'à la rentrée 2016. D'ici là on a le temps d'avoir un nouveau super ministre qui pond encore autre chose histoire de passer dans les journaux. Et comme je viens de passer quelques heures à organiser les connaissances des garçons selon la langue "EN", soit selon les 7 piliers du socle commun (ça me fait penser à une religion cette histoire de piliers...) en vue du contrôle pédagogique prévu début avril, je me demande bien quel est le vrai changement? je ne vois pas ce qu'il y a de révolutionnaire dans ce nouveau socle.


Nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture : large adoption par le Conseil supérieur de l'éducation
Communiqué de presse - Najat Vallaud-Belkacem - 12/03/2015

PARTAGER CETTE PAGE
  • Envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se félicite de l’adhésion de la communauté enseignante et de la communauté éducative au nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, largement adopté aujourd’hui par le Conseil supérieur de l’éducation.
Cette adoption est l’aboutissement d’un processus de dialogue et d’échanges inédit. Le Conseil supérieur des programmes a consulté toutes les parties prenantes pour l’élaboration du projet de socle commun. Pour la première fois, les 800 000 enseignants ont apporté au projet leur expertise et leur contribution, sur la base desquelles le Conseil supérieur des programmes a finalisé le texte du socle commun.

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture sera, à l’issue de la scolarité obligatoire, le tremplin de chaque élève pour la poursuite de ses études, la construction de son avenir personnel et professionnel, et le préparera à l’exercice de la citoyenneté. 

Le socle commun s’articule en cinq domaines de formation qui définissent les connaissances et les compétences qui doivent être acquises à l’issue de la scolarité obligatoire : les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l’activité.

Pour la première fois, l’organisation des apprentissages, les moyens d’accès à l’information et à la documentation, les outils numériques, la conduite de projets individuels et collectifs, sont identifiés comme devant faire l’objet d’un enseignement explicite. L’acquisition des méthodes, qui reste aujourd’hui du domaine de l’implicite pour trop d’élèves, notamment ceux issus des familles les plus défavorisées et les plus éloignées de la culture scolaire, est une des ambitions centrales du nouvel accompagnement personnalisé qui sera mis en place au collège dès 2016.

Les nouveaux programmes de la scolarité obligatoire, en cours d’élaboration par le Conseil supérieur des programmes, déclineront et préciseront les objectifs de connaissances et de compétences définis par le socle commun. Ils entreront en vigueur avec le socle commun à la rentrée 2016.

Nouveau socle, nouveaux programmes et nouvelle organisation du collège : tous les leviers sont ainsi réunis pour permettre aux élèves de mieux apprendre et mieux réussir. 

1 commentaire :