lundi

Fil rouge: les habitats

Deuxième étape sur notre chemin des habitations de certains peuples. Après avoir vu le tipi des amérindiens, nous nous sommes intéressés à la maison basque et plus particulièrement la maison labourdine.


Grâce à quelques sites très bien renseignés nous avons pu découvrir des choses très intéressantes.
Sur l'architecture de la maison labourdine, qui tourne le dos à l'océan pour mieux saluer le soleil. Sur l'importance de la maison basque dans les familles et la façon dont elles se transmettaient jusque dans les années 50: ici, le documentaire est très bien fait. 


Nous avons dessiné cette maison.


Alors que je faisais une petite carte dans un coin de ma feuille Loulou lui a utilisé tout l'espace pour faire sa France! un peu écrasée mais à main levée, juste en regardant la carte qui est dans le bureau, c'est pas mal! On a pu aborder à nouveau les directions puisqu'il en était question dans la construction de la maison basque. 


Et pour finir un peu d'écriture pour noter quelques informations importantes. 

Le mois prochain, nous découvrirons sans doute les yourtes mongoles et les nomades tibétains. Je crains malheureusement que nous fassions un parallèle avec les réserves amérindiennes. Nous avons reçu le Journal de Fanette et Filipin numéro 2 et il y a justement une belle et triste histoire au sujet d'un enfant tibétain nomade.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire