dimanche

L'Egypte- semaine 1

Les larmes du crocodile
Si vous passez au bord du Nil
Où le délicat crocodile
Croque en pleurant la tendre Odile,
Emportez un mouchoir de fil.

Essuyez les pleurs du reptile
Perlant aux pointes de ses cils,
Et consolez le crocodile :
C'est un animal très civil.

Sur les bords du Nil en exil,
Pourquoi ce saurien pleure-t-il ?
C'est qu'il a les larmes faciles
Le crocodile qui croque Odile.
Jacques CHARPENTREAU



Ah les crocrocro 

Un crocodile s'en allait à la guerre 
disait au revoir à ses petits enfants 
traînant des pieds dans la poussière 
il s'en allait combattre les éléphants   

Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles 
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus   

Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles 
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus !



Un ancien poème Égyptien dit « Nil, Nil, Nil, fleuve impétueux et tumultueux, tu es comme notre reine la source de la vie ! »


Coco aimant beaucoup Claude François, j'imagine qu'on va aussi chanter ça: 
Les sirènes du port d'Alexandrie
Chantent encore la même mélodie ohoh
La lumière du phare d'Alexandrie
Fait naufrager les papillons de ma jeunesse


N'hésitez pas à aller plus loin il y a plusieurs "vidéos".

Et pour moi, "to improve my english language" :


Désolée pour les puristes je préfère Billy Zane à Richard Burton  ...

Enfin bien sûr nous ne manquerons pas de regarder, encore, Astérix et Cléopâtre en film et en dessin animé! 



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire