lundi

Le Lion de Vilcey sur Trey

Inspirée par Martine du blog Les aventures de Thot et Seshat qui relatait il y a quelques jours la visite par sa fille du château de Maison-Lafitte, j'ai eu envie de visiter quelque chose avec les garçons.
J'étais motivée par la visite des soubassements médiévaux du château de Commercy, mais Coco n'est plus intéressé par les chevaliers que quand ils sont estampillés Playmobil ...
Finalement j'ai cherché sur Geocaching.com et j'ai fini par trouver une balade intéressante.
Sauf que je n'ai pas de connexion internet sur mon téléphone.
Sauf que je n'ai pas de GPS.

Après quelques frayeurs en voiture (un demi-tour à 2cm d'un mur dans une descente, un autre dans une côte à genre 70° ... ), après une déconvenue sur le premier chemin indiqué par le site, après 400m de marche sur la côte à fort pourcentage puis 400m à travers bois sans trop savoir si on est sur le bon chemin ...



 On a trouvé le Monument du Lion.




Moins impressionnant que celui de Belfort ... mais au dos une inscription qui un jour a été touchante.






"Les années passent, les heures s'envolent,
le va et vient des générations,
où un de vous est enterré,
vous, Allemand d'aujourd'hui, arrêtez-vous,
ôtez votre chapeau et tenez votre fils à la main,
prononcez son nom, baissez votre tête,
et parlez avec lui, pour votre patrie
il a donné là-bas sa vie, il est mort pour vous".

(trouvée sur le site de JM Picquart cité plus haut)



Alors on a fouillé pour trouver la cache, mais sans succès. Il y avait trop de ronces, de feuilles mortes, de branches piquantes et au bout d'un moment il y avait trop de tiques sur nos 6 jambes ! Malgré tout on a apprécié la balade, même la première qui ne nous a mené qu'à découvrir un super coin pour cueillir des mûres et une belle vue... On a aussi apprécié la descente, plus simple que la montée malgré les pieds qui glissent sur les gravillons.




dimanche

Club lecture - Amérique du Sud

Une semaine de plus, déjà. Le temps passe beaucoup trop vite !! C'est court une semaine, je me rends compte qu'on n'a pas le temps de s'immerger dans le continent abordé, c'est très frustrant. Mais je reste contente de ce projet, parce que ça nous force à faire une découverte par semaine quand même.

Alors direction l'Amérique du Sud avec au programme trois livres:

Le géant poilu-velu (attention si votre moteur de recherche ne fait pas de censure il y a beaucoup de résultats pas joli-joli).
Contes de la forêt vierge
Et Amazonia, la vie au cœur de la forêt amazonienne

Le premier est un petit album pour les enfants à partir de 4 ans je dirais. L'histoire est simple, drôle, touchante. Les grands apprécieront parce qu'il y a de la malice dans cette histoire et je crois que c'est agréable quand on commence à comprendre la ruse des héros.




Le deuxième est pour les plus grands, au moins à partir de 7 ans, sachant qu'ici on n'a abordé qu'un seul des contes parce que les autres ne nous plaisaient pas de tout. Des animaux chassés, encagés, dévorés les uns par les autres ou qui donnent une leçon à un des leurs... Bof. Par contre on a beaucoup aimé l'histoire des flamants roses (bien qu'encore une fois les animaux s'en prennent les uns aux autres) dans la lignée des histoires de Rudyard Kipling. D'ailleurs, on aurait pu revenir sur La naissance des Tatous .



Le dernier, que nous n'avons pas terminé de regarder, est superbe. Une plongée au cœur de la forêt amazonienne, de magnifiques photos, des informations courtes et pertinentes, voilà un très beau livre grâce auquel nous savons que Coco et Loulou sont sûrement des capucins ou des hoazin !!



mercredi

Club lecture - Europe

14 juillet
Il me semblait opportun de profiter de l'occasion !
Nous avons donc lu une partie du livre Histoire de France Pour les Nuls version Junior, emprunté à la médiathèque.







Vous pouvez d'ailleurs le feuilleter sur le site de la collection : ici.

Globalement, je leur ai lu toute la partie sur la Révolution, de 1789 à 1793. Pendant ce temps, soyons honnêtes, Coco lisait une BD des Sisters et Loulou écoutait d'une oreille et lisait la BD de son frère d'un oeil ...

Parce que l'instruction en famille, pour moi c'est ça ! Les laisser vaquer à leurs occupation au maximum mais admettre qu'en 2016 les sollicitations sont très très nombreuses et de temps en temps demander un temps de concentration pour proposer des sujets de culture générale. Je propose et ils disposent.

Je trouve cette collection vraiment bien faite pour les livres que j'ai déjà eu entre les mains, l'essentiel y est comme on le devine. Il y a des anecdotes humoristiques au milieu des faits importants. Le petit format permet de vite trouver l'information que l'on cherche, idée importante pour les enfants ! Loulou a répondu à quelques questions trouvées sur la toile et je l'ai laissé chercher pour voir un peu comment il s'en sortait et vraiment, ça m'a semblé bien plus clair qu'un manuel scolaire (dans mes souvenirs). Seul bémol, un manque d'images ...

Voici quelques liens pour vérifier la compréhension de la "leçon d'histoire" :)

Chez Cancandre
Chez Lutin Bazar

Et puis parce qu'on est fan des gentils manga des années 80, on a feuilleté en ligne le premier chapitre de Lady Oscar ( La Rose de Versailles ). Et on ne manquera pas de regarder quelques épisodes en fin de semaine.



vendredi

Club lecture : l'Amérique du Nord

Nous poursuivons le planning du Club lecture du blog Avenue Reine Mathilde. Cette semaine nous avons fait honneur à l'Amérique du Nord, plus précisément aux Etats-Unis, fête nationale oblige. Mais difficile de se concentrer sur les USA quand l'Euro bat son plein !

Le hasard m'avait amené vers Calamity Jane et un livre pour enfant qui se trouvait disponible dans notre médiathèque: Calamity Jane une légende du Far West par Cécile Benoist.



C'est un petit livre de 33 pages qui peut être lu par les enfants dès 8 ans. Oui... techniquement. Parce qu'il demande quand même pas mal d'explications ! Les illustrations elles sont très enfantines, même trop selon Coco !
Le livre nous a plu justement par son contenu édulcoré qui condense la vie de Calamity Jane. Les enfants ont apprécié cette légende de l'Ouest américain. Les chapitres se terminent tous par cette petite phrase "Mensonge ou vérité ? Seule Calamity Jane pourrait trancher." qui ouvre à la discussion.
De mon côté, comme ce livre a réussi à m'intéresser à la vie de cette incroyable femme, j'ai fait quelques recherches sur le net. Et malheureusement l'angle choisi par l'auteure m'a finalement déçue, en tant que lectrice adulte. On se rend compte au fil des pages que cette légende est essentiellement celle supposément écrite par Calamity elle-même dans les lettres à sa fille. Or ce tableau assez idyllique auquel a voulu croire l'Amérique des années 40 / 50 ne semble être qu'un canular. Mais pour des enfants de 8 / 10 ans, il est plus facile de rester sur cette jolie légende à la Lucky Luke.

Demain, pour rester dans la "belle histoire", on regardera peut être quelques vidéos :









samedi

Club lecture : là où nous passons l'été.

Finalement pour ce début d'été nous ne sommes pas restés en Lorraine comme prévu, mais nous avons fait un crochet par la Franche Comté et la Suisse ! Toujours intéressés par les légendes locales ou nationales, nous avons trouvé un premier conte très bien écrit et qui nous poussait au cœur de l'action grâce au géocaching : Une sotte sorcière à Bavilliers


 La grimace de l'un ...
ou de l'autre ! 


En Suisse, c'est un poème qui a retenu notre attention. Au pied de l’hôpital de Porrentruy se trouve une fontaine devant la percée qui avait été effectuée pour amener l'eau au château au XVIIIè siècle. C'est la source du Varieux. Il y a peu d'informations à ce sujet mais le poème du professeur et chansonnier local est très touchant.

▪ Inauguration de la fontaine du Varieux à Porrentruy. Un tilleul est planté en hommage au poète Louis-Valentin Cuenin, qui avait retrouvé cette source en 1821.




Enfin, de retour en Lorraine que nous ne quitterons pas avant fin août, comme prévu, nous sommes partis à la découverte de légendes locales. Nous sommes Lorrains depuis bientôt quatre ans, c'est à dire que Coco a passé la moitié de sa vie ici ... Lui qui se considère à moitié Allemand par son lieu de naissance, même si nous jouons de notre bonheur quand à Fougerolles nous passons en Franche Comté, on ne peut pas dire qu'ils aient de solides racines comtoises...

Alors nous avons découvert l'histoire du drapeau lorrain. Enfin une des histoires parce qu'il y en a plusieurs au sujet des trois oiseaux qui ornent ce blason d'or à la bande de gueules.


Dans la version du livre de Louis Pitz, Contes et légendes de Lorraine, c'est l'histoire de trois chardonnerets affamés guidés par un bon rouge gorge... Sous les yeux du Roi de Pologne et Duc de Lorraine Stanislas (beau-père de Louis XV), les trois oiseaux se seraient écrasés sur la peinture du blason sur la cathédrale de Nancy ...  Ce qui nous a amené à lire la légende (tirée de la vraie vie) de Bébé, le fou nain de Stanislas.


Parce que notre vie se partage entre le 54 et le 57, l'histoire du Graoully de la ville de Metz était très instructive également. Le Graoully, qui viendrait de l'allemand gräulich (horrible en langage familier), était un dragon qui hantait la ville au début de notre ère. Le bon Saint Clément, aidé par son Dieu bien entendu, a combattu le monstre (et la foi païenne du même coup !). Je vous invite à vous pencher sur les contes et légendes de votre région, de votre ville, des villages alentours. C'est une richesse inégalable pour découvrir l'Histoire.



Petite aparté puisque je publie les écrits des garçons. Si vous êtes des  habitués du blog ou des proches, vous aurez remarqué le changement d'écriture de Loulou, qui du jour au lendemain, il y a un mois, a décidé d'écrire en attaché. On remarquera donc que quand l'enfant est prêt, sur le plan psychique et sur le plan physique, tout se passe très facilement !! Pas de lignes à n'en plus finir pour former de belles lettres, non, Loulou écrit de manière fluide, comme il le faisait déjà en script.

Pourquoi j'en fais tout un fromage (vegan bien sûr !), parce qu'on grignote de plus en plus nos choix d'êtres libres, de citoyens d'une démocratie sous couvert de défendre la République. Parce qu'il y a 3 ans Loulou n'aurait pas pu écrire en attaché. Ou au prix d'un labeur qui l'aurait dégoûté, comme bon nombre de gens qui sont passés sur les bancs de l'école républicaine. Et alors, si en fin de cycle il avait fallu valider l'item "maîtrise l'écriture en attaché au stylo bille Bic orange comme tous ses camarades" eh bien sûrement que ça n'aurait pas été, et là ou des graines de confiance sont arrosées régulièrement, je vous laisse imaginer quelles genre de graines l’Éducation Nationale aurait planté de force !

Non, nous ne formons pas de futurs terroristes, oui nous aidons nos enfants à réfléchir et faire des choix éclairés. Oui c'est sûrement ce qui vous fait peur chers politiciens... Et je vous invite à lire le délicieux billet de Diogène ici : Lettre ouverte à la Ministre des contrôles.

dimanche

Club lecture d'été, "à la conquête du monde" .






Il vous reste 8 jours pour trouver votre premier livre ! L'aventure commence le 27 juin Avenue Reine Mathilde.

De notre côté, comme nous ne partirons en vacances que fin août, nos premières lectures porteront sur la Lorraine. Nous lirons quelques contes et légendes :



Le Graoully
L'aqueduc de Jouy-aux-Arches
Les armes de Lorraine
La légende de la linotte
Bébé, nain de Stanislas


Pour la semaine US du 4 juillet, le hasard vient de me mener à un livre sur Calamity Jane. Il est à notre médiathèque ! J'espère qu'il sera aussi intéressant qu'il en a l'air sur Babelio.

Du coup je ne sais pas si on aura terminé la lecture en une semaine ... si on n'a pas de retard on pourra enchaîner avec un livre sur la Révolution de 1789.

Amérique du Sud ou centrale ... je penche pour des mythes et légendes sur l'Amazonie, à la veille des Jeux Olympiques à Rio...

Pour la semaine africaine, un livre que nous n'avons pas lu depuis longtemps mais qui est superbe : l'enfant d'Elephant de Rudyard Kipling.

Proche Orient, Asie Centrale c'est facile, j'ai déniché un beau livre sur les contes des 1001 nuits...

Et pour le mois d'août... il me reste presque deux mois ! je trouverai !! 

vendredi

A la découverte du Maroc

Des nouvelles pour rassurer les grand-mères! ;)
Nous étions virtuellement partis au Maroc ces dernières semaines. Ceux qui me connaissent bien savent que ce pays m'attire depuis longtemps ...

via GIPHY



En fait c'est surtout nos habitudes alimentaires qui nous ont menées là. Notre fournisseur de dattes, bananes, olives, farine de pois chiche, purée de sésame, etc. c'est le magasin Marrakech. Il y a deux mois, des patates primeurs de Casablanca sont arrivées ... c'était le moment idéal ! et la transition avec la mythologie grecque était parfaite. En effet, la ville de Tanger, les montagnes de l'Atlas ou le détroit de Gibraltar sont liées à l'histoire d'Hercule notre héros grec !



via GIPHY

Comme toujours, je suis partie à la recherche de contes et de légendes.

J'ai trouvé sur internet "Le garçon aux grandes oreilles", petit plus avec la version à écouter en arabe. Le conte qui nous dit pourquoi le chameau a la lèvre fendue aussi. Les contes et légendes favorisent les discussions, ils nous permettent d'aborder de nombreux sujets selon ce qui interpelle les garçons. Bien sûr nous avons dessiné et écrit...




 



Nous nous sommes aussi amusés de l'histoire de M'Sissa et l'oiseau chapeau. 
Et nous nous sommes attardés sur le désert marocain, le reg et l'erg, grâce à Fred et Jamie et de beaux livres: 



 Enfin nous avons abordé la religion musulmane en fabriquant des mains de Fatma en argile (sur ce modèle) et en parlant du Ramadan puisqu'il a commencé il y a 10 jours.



Je crois qu'on a fait le tour ... pour les semaines qui arrivent, entre l'Euro et les Jeux Olympiques, on ne va pas se consacrer à un seul pays mais peut être suivre le club lecture proposé par Avenue Reine Mathilde.